La saga de “La Passe-Miroir” de Christelle Dabos

Les Fiancés de l'Hiver - Image à la une

J’avais déjà vu sur les étalages les jolis livres La Passe-Miroir, la couverture m’avait de suite attiré l’oeil. Cependant le synopsis ne m’avait pas inspiré. Alors, je ne m’y étais pas mise. C’est lors du Printemps de l’Imaginaire Francophone que j’en ai de nouveau entendu parler en cherchant des livres à lire. Plusieurs personnes parlaient du livre comme étant une bonne surprise. Alors, je me suis lancée. Après tout, ce défi ne permet-il pas de découvrir des choses que l’on aurait pas lu d’habitude ?

Tout d’abord, je tiens à le signaler, c’est un livre français, d’une auteur française ! Et oui, en France aussi il y a des bijoux. Il suffit de voir les Lames du Cardinal de Pierre Pevel (petit avis sur la trilogie ici). Petite parenthèse fermée.

Alors, je vais me répéter mais les couvertures sont vraiment jolies ! Durant l’histoire, on s’attache rapidement à Ophélie et à sa maladresse. On peut facilement se reconnaître en elle avec ses difficultés à interagir avec les autres. On découvre Anima et ses coutumes et on se retrouve projeté au Pôle avec des traditions complètement différentes.

Petit résumé de la saga

Attention, zone à spoilers :

La Passe-Miroir - Les Fiancés de l'Hiver

Le premier tome pose le contexte et tout doucement l’intrigue se met en place. On s’attache aux personnages et même à Thorn (alors qu’il faut l’avouer, il est assez imbuvable à certains moments).

Le deuxième tome approfondi l’intrigue. On en apprend plus sur les esprits de Famille et leur histoire. Je trouve que l’idée d’un Dieu qui veut une société vide de toute violence et qui est prêt à tout pour faire disparaître toute trace de guerre est très intéressante. C’est au final un monde où tout n’est qu’illusion et faux-paraître. On est contre la violence, mais on la pratique et on la cache. La fin du tome 2 m’a laissé surprise, il est vrai que durant toute l’histoire, il est question de lier la lecture à la mémoire, je ne me suis pas attendue à ce que Thorn hérite du Passe-Miroir.

Le troisième tome m’a parut très différent. J’ai été fascinée par l’Arche de Babel. C’est une arche très effrayante mais aussi intrigante et intéressante qui nous ramène à la manipulation des informations et donc de la vérité.

Mon tome préféré reste cependant le premier où l’on découvre les personnes et toutes leurs facettes.

Fin de la zone de spoils

La Passe-Miroir - Les disparus du ClairdeluneCe que j’ai aimé dans La Passe-Miroir :

  • Des personnages comme nous avec leurs qualités et leurs défauts, des personnages qui évoluent et auxquels on s’attache ;
  • Un univers attrayant, étendu et qui n’a pas fini de nous étonner ;
  • De la “magie” (encore et toujours, c’est mon dada !) mais celle-ci n’est pas trop présente et sert bien l’histoire.
  • L’histoire tout simplement.

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Les relations des personnages sont peut-être trop prévisibles. A ce niveau-là, on devine facilement comment cela se termine.
  • La fin … Non mais c’est quoi cette fin ?! L’attente de la suite (et fin, la saga se fait en quatre tomes) va être longue !

La Passe-Miroir est une très agréable surprise. L’histoire et les personnages sont attachants, je recommande ! A lire et à relire pour le plaisir.

La Passe-Miroir - La memoire de Babel

Références :

La Passe-Miroir – Tome 1 : Les Fiancés de l’Hiver, Christelle Dabos
La Passe-Miroir – Tome 2 : Les Disparus du Clairdelune, Christelle Dabos
La Passe-Miroir – Tome 3 : La Mémoire de Babel, Christelle Dabos

Disponible dans l’édition Gallimard Jeunesse

Passe-miroir

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://chocolatetime.fr/passe-miroir-christelle-dabos">
Pinterest
Pinterest
LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *